Métiers de la finance : structureur

Le métier de structureurColombe Boiteux

Cet article rédigé par Colombe Boiteux (ESSEC 2022) présente le métier de structureur.

Que fait un structureur ?

Le structureur de produits dérivés1 est chargé de la conception et de la fabrication de produits financiers innovants et sur mesure qui doivent répondre aux besoins des clients. Il offre aux clients des produits personnalisés, créés à partir de sous-jacents2 existants et avec un degré de complexité variable. Ainsi il assemble plusieurs produits financiers pour en faire naître un autre plus sophistiqué.  Il doit par la suite rédiger les documents nécessaires aux transactions selon des modèles établis et il produit les supports pour la vente et le marketing.

Cependant au sein du département structuration on distingue plusieurs équipes :

  • L’équipe du « Flow » en charge de produits simples et exotiques peut fournir des prix en seulement quelques heures. Elle répond à des demandes spécifiques et des appels d’offres, plus larges.
  • L’équipe « Solution » répond à des besoins spécifiques, généralement long terme pour des clients souhaitant (en autres) un produit à capital garanti. L’équipe est également en charge de la création de produits innovants et originaux, participants par exemple à la reforestation dans le monde.
  • L’équipe « Quantitative Investment Strategy » crée des stratégies systématiques sous la forme d’indices calculés quotidiennement.

Ensuite, au sein de ces équipes les structureurs sont spécialisés par classe d’actif 3. Ils peuvent par exemple faire partie de l’équipe en charge des « equity », des produits de taux, des options, des commodities ou sinon faire partie de l’équipe « multi-asset » qui gère les solutions nécessitant d’utiliser plusieurs classes d’actifs.

Pour mieux comprendre le métier voici le détail du process accompagné d’un exemple.

  • Compréhension de la demande du client par le Vendeur

Une banque privée ou une compagnie d’assurance cherche une solution d’investissement pour couvrir son risque.

Par exemple, supposons qu’elle souhaite avoir une stratégie d’investissement diversifiée, très liquide avec une volatilité de 10%. Le Vendeur comprend que la problématique du client ne peut pas être adressée par un produit simple.

  • Conception d’une solution financière par le Structureur

Si la demande du client n’est pas explicitement détaillée le structureur va devoir, soit déterminer si un des indices dont il dispose peut répondre au besoin, soit en créer un nouveau dont il devra vérifier avec les Traders la viabilité, la réplicabilité ainsi que le prix pour pouvoir créer le produit.

Si l’on reprend notre exemple, la demande du client sera traitée par l’équipe « multi-asset » car le client demande une solution diversifiée. Le structureur va alors créer un indice (outil permettant de mesurer la performance d’un portefeuille en intégrant la proportion de chaque actif au sein du portefeuille). Le nombre de sous-jacents sera assez important avec environ une quarantaine de valeurs. Pour répondre à la contrainte de liquidité le structureur va sélectionner principalement des capitalisations à fort volume de transactions. Enfin le structureur va intégrer les contraintes de volatilité. Il crée un algorithme de contrôle de volatilité pour désinvestir de tout sous-jacent dont la volatilité dépasserait un seuil.

  • Documentation et vérifications juridiques et fiscales

Le structureur s’appuie sur les équipes fiscales et juridiques pour vérifier les pays dans lesquels le produit peut être commercialisé.

  • Participation à la création des supports de vente et de marketing en collaboration avec les Sales

Le structureur est en relation avec le Vendeur qui réalise la documentation marketing à destination du client. Ainsi le structureur vérifie les informations et notamment la Term Sheet qui rassemble les informations techniques du produit. Le prix dépend principalement de trois critères : des frais d’exécution (le temps passé pour s’occuper du produit souhaité), des frais annuels qui représentent un pourcentage de la performance de l’indice créé par le structureur, et de la complexité des produits utilisés.

Un structureur peut travailler sur 5 ou 6 projets de ce type en parallèle.

Avec qui travaille un structureur ?

Comme vous avez pu le voir avec l’exemple ci-dessus, le métier de Structurer est pivot au sein de la salle de marché. Le Structurer est à la fois en lien avec:

  • Les Sales pour gérer la relation client et comprendre la demande,Comme vous avez pu le voir avec l’exemple ci-dessus, le métier de Structurer est pivot au sein de la salle de marché. Le Structurer est à la fois en lien avec:
  • Les Quant (analystes quantitatifs) pour créer les modèles de pricing et vérifier la compétitivité, fiabilité et consistance du modèle,
  • Les Traders pour s’assurer que les sous-jacents sont traitables ainsi que pour vérifier la réplicabilité du produit.

Dans quel type d’entreprise travaille un structureur ?

  • Le métier de structureur s’exerce principalement dans les banques d’investissement « globales »où la complexité́ des produits nécessite la mise en place d’équipes de structuration, avec des équipes de vente, trading, marketing, juridique….
  • Il est aussi possible d’exercer dans de plus petites structures comme certains brokers. Dans ce cas la partie trading est externalisée à des contreparties tierces.

Combien gagne un structureur ?

Le salaire d’un structureur est composée d’une partie fixe et d’une partie variable. Cette dernière dépend de la performance de l’équipe. En fonction de l’expérience la rémunération d’un structureur s’établit :

  • Entre 45 000 et 65 000 € + primes (en moyenne 30 % du salaire) en tant que structureur junior
  • Entre 65 000 et 90 000 € + primes pour structureur expérimenté
  • Entre 90 000 et 130 000 € + primes pour un structureur sénior

Quel positionnement dans la carrière ?

Il est possible d’évoluer de l’analyse quantitative vers les fonctions de structureur puis vendeur ou d’envisager une évolution hiérarchique avec des responsabilités managériales plus large (classe d’actif, responsable d’une équipe, responsable d’une région).

Quelle formation ?

L’idéal est d’avoir une double formation mathématique et de techniques financières. Pour devenir structureur il faut avoir une connaissance parfaite des produits financiers. Une première expérience dans la finance de marché est très utile. De plus la modélisation de ces produits dérivés demande d’avoir un profil solide en mathématiques. Le structureur doit aussi avoir des capacités de communication afin d’expliquer les tenants et les aboutissants des produits financiers créés.

Nombreux sont les stuctureurs issus d’une formation ingénieur. Ainsi en tant qu’étudiants d’école de commerce, il est tout à fait possible de faire de la structuration mais il vous est recommandé de suivre une spécialisation en mathématique durant votre cursus afin de consolider vos connaissances.

Lien avec le cours Gestion financière

  • SimTrade – Le structurer doit parfaitement connaitre et comprendre les différentes classes d’actifs et les produits présents sur les marchés. En comprenant leurs caractéristiques, le structureur peut créer des indices répondant aux demandes des clients.

Lien avec des films/série de la finance

  • Bad Banks – Cette série fictive allemande nous permet de suivre la vie d’une structureuse sous fond d’une histoire d’espionnage entre banques.

Pour plus d’informations sur le métier de structureur

Contributeur

Definitions

  • Produit dérivé : Un produit dérivé est un contrat entre deux parties qui vont s’accorder sur le prix d’un actif. C’est donc un instrument financier sous-jacent d’un actif qui permet de fixer le prix de ce dernier pour une période donnée. La valeur d’un produit dérivé dépendra donc de la valeur de son actif sous-jacent au cours du temps.
  • Sous-jacent : Un actif sous-jacent est un actif sur lequel porte une option ou plus largement un produit dérivé. Cet actif peut-être unique une action, un obligation, une matière première, par exemple, ou il peut être composé d’une sélection de valeurs qui présentent des caractéristiques communes (warrant).
  • Classe d’actif : Une classe d’actif est un ensemble homogène au sein duquel les actifs ont des caractéristiques similaires. Par exemple les actions, produits de taux, obligations sont chacun des classes d’actifs.

 Article rédigé par Colombe Boiteux (Mai 2020)

 

This entry was posted in Contributeurs, Métiers de la finance. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code