Métiers de la finance : sales

Le métier de sales

Colombe Boiteux

Cet article rédigé par Colombe BOITEUX (ESSEC Business School, Grande Ecole – Master in Management, 2018-2022) présente le métier de sales.

Que fait un sales ?

Le métier de sales en Front-Office ne se réduit pas au métier de « commercial ». En effet, outre la nécessité d’avoir un bon sens commercial, le sales doit comprendre l’environnement technique, complexe et ultra concurrentiel du Front-Office. Ainsi bien qu’une grande partie de ses missions soient de type commercial, certaines sont plus spécifiques à la finance de marché.

Un sales doit à la fois prospecter pour développer la clientèle, consolider ses relations commerciales, proposer des solutions pertinentes et innovantes pour répondre à leurs besoins particuliers mais aussi avoir des relations avec les Structureurs, Quant et Traders pour comprendre ces produits complexes, prendre connaissance des données macro-économiques pouvant impacter les taux d’intérêt, repérer des opportunités de marché et se tenir au courant de l’évolution des contraintes comptables et fiscales.

Les équipes de sales peuvent être spécialisées par catégorie de produit, ou/et par type de client ou/et par zone géographique.

Avec qui travaille un sales ?

Le sales est l’élément charnière entre les équipes internes (trading, structuration, juridiques) et les clients. En effet le trading et les équipes de structuration créent les produits et lui fournissent les prix d’achat ou de vente des produits.

Le sales est aussi en lien avec les équipes Middle-Office dans le cadre de missions de contrôles.

Dans quel type d’entreprise travaille un sales ?

Le métier de sales en Front-Office s’exerce principalement dans les banques d’investissement « globales » où la complexité́ des demandes des clients nécessite la mise en place d’équipes de vente pour faire le pont avec les équipes de structuration, trading, juridique…

Plus la banque sera importante, plus le sales devra se spécialiser et plus il pourra proposer des montages structurés complexes.

Combien gagne un sales ?

Le salaire varie en fonction de l’ancienneté mais il s’élève en moyenne à 75k par an. Une partie variable peut s’ajouter à ce montant en fonction de la performance de l’équipe.

Quel positionnement dans la carrière ?

En interne, le sales peut changer de catégorie produit et/ou de clientèle. Il peut envisager une évolution par extension de responsabilité.

En externe, ses qualités peuvent lui permettre d’évoluer, soit vers d’autres fonctions commerciales dans des sociétés de gestion d’actifs, soit dans des domaines lui permettant d’utiliser ses connaissances des marchés en devenant par exemple Banquier Privé.

Quelle formation ?

Une formation en École de Commerce avec une spécialisation en Finance de Marché convient parfaitement pour le poste. Cette formation permet de gérer à la fois la partie commerciale et la partie compréhension et connaissances des marchés financiers.

Lien avec le cours Gestion financière

Le sales doit connaitre et comprendre les différentes classes d’actifs et produits présents sur les marchés. En comprenant leurs caractéristiques, le sales peut adresser au mieux les demandes des clients et par la suite présenter les produits proposés.

Pour plus d’informations sur le métier de sales

Témoignage d’un sales de chez Crédit Agricole CIB (source : WallFinance)

A propos de l’auteure

Article publié en mai 2020 par Colombe BOITEUX (ESSEC Business School, Grande Ecole – Master in Management, 2018-2022).

This entry was posted in Contributors, Finance jobs and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code