Métiers de la finance : Risk manager

Le métier de risk manager

Colombe Boiteux

Cet article rédigé par Colombe Boiteux (ESSEC 2022) présente le métier de risk manager.

Que fait un risk manager?

Le Risk Manager est chargé de contrôler et minimiser les risques inhérents aux activités de marché ou au lancement d’un nouveau produit. Pour ce faire, il utilise des modèles propres à chaque banque/assurance pour quantifier et gérer les différents risques : contrepartie, crédit… Cette quantification permet de vérifier que les positions de la banque ou les produits de l’assurance sont conformes à la législation et que la solvabilité de l’entreprise n’est pas mise en question.

Il existe différents métiers du Risk Management

  1. Risque de marché

Le Risk Manager de Marché analyse les marchés financiers et réalise des calculs mathématiques (ex : Value at Risk) pour quantifier les risques d’actifs financiers précis (des actions, les taux d’intérêts, les taux de change, les cours de matières premières…). Son objectif principal est de s’assurer que l’institution dispose d’assez de fonds propres pour faire face à des pertes éventuelles sur les marchés. Pour cela il doit donner son accord sur certaines positions prises en salles de marché et il attribue le montant maximum des positions à prendre selon les services afin de lisser le risque au niveau de l’activité dans son ensemble. Les changements de règlementation obligent le Risk Manager à régulièrement améliorer ou revoir ses modèles.

  1. Risque de crédit

Le Risk Manager Crédit doit analyser et réduire les risques d’une banque lié aux contreparties avec lesquelles elle travaille. Pour quantifier ce risque les banques utilisent des systèmes de notation de leurs clients pour calculer la probabilité que le client fasse défaut. Le Risk Manager Crédit doit également définir les termes des contrats de contrepartie signés avec les nouveaux clients de la banque.

Enfin, il travaille en collaboration avec le Risk Manager Marché dans le cadre de la réalisation de « stress tests » qui permettent d’évaluer la réaction de certains produits financiers lors de chocs économiques.

  1. Risque opérationnel

Le risque opérationnel réside dans une potentielle défaillance organisationnelle, de procédure ou de personnel liée au système interne de l’entreprise. Par exemple il se peut que des erreurs humaines, de mauvais systèmes de vérification de l’information en interne, ou de la fraude mettent en risque l’institution. Le Risk Manager, pour limiter les risques doit contrôler la bonne application des règles internes. Ces métiers nécessitent un travail de modélisation et de gestion rigoureuse des contrôles d’audit interne et de la surveillance de la conformité.

 

Pour résumé, le Risk Manager identifie, évalue et hiérarchise les risques en utilisant des  modélisations mathématiques. Par la suite il met en place des plans d’actions pour respecter la législation et la politique de risque définie en interne. Enfin il diffuse cette culture du risque au sein de l’entreprise

Avec qui travaille un risk manager?

Le Risk manager peut donc être en étroite relation avec un grand nombre d’acteur de leur institution mais plus précisément :

  • Le Risk Manager Marché est en relation avec le Front-Office (les traders, les structureurs, les analystes quantitatifs et les sales) mais aussi la Direction des risques
  • Le Risk Manager Crédit est en relation avec les directeurs de banques en filiales, les analystes risque sur les taux, les responsables des activités commerciales et opérationnelles
  • Le Risk Manager Opérationnel doit être en contact avec l’ensemble des acteurs de l’entreprise

Dans quel type d’entreprise travaille un risk manager?

  • Banque
  • Assurance
  • Fond

Combien gagne un risk manager?

  • Début de carrière : 3000-4000€
  • Milieu ou fin de carrière : 5000-7000€

Quel positionnement dans la carrière ?

  • Métiers précédents ou connexes
    – Manager des risques et des assurances
    – Analyste risques
  • Évolution possible
    – Directeur de l’audit interne
    – Directeur du contrôle interne
    – Directeur des risques

 Quelle formation ?

Outre la formation dispensée en l’école de commerce il est possible de faire une spécialisation en finance de marché et/ou une école d’actuariat pour compléter cette formation.

Lien avec le cours Gestion financière

  • Analyse du risque d’une entreprise en fonction de ses états financiers (séance 4)
  • Le risque des investissements (séance 9)

Pour plus d’informations sur le métier de risk manager

  • Carin Info – Les métiers du risk management au sein de la banque : un enjeu RH– Lecture du 1.1. Les métiers de la filière Risque https://doi.org/10.3917/mav.048.0342

  • Amundi – Risk Manager

    Article rédigé par Colombe Boiteux (Juin 2020)

This entry was posted in Contributeurs, Métiers de la finance. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code