Choisir un courtier en ligne pour investir en bourse

 

Choisir un courtier en ligne pour investir en bourse

Prof François Longin choix du courtier

Dans la réalité, les individus ne peuvent pas accéder directement au marché pour acheter ou vendre des actifs financiers comme des actions ou des devises. Ils doivent passer par des intermédiaires chargés de transmettre les ordres de leurs clients au marché. Il peut s’agir d’une banque mais depuis le début des années 2000, des institutions spécialisées se sont développées sur internet : les courtiers en ligne.

Quels critères retenir pour choisir un courtier en ligne pour investir en bourse ?

Les frais de courtage

Pour tout passage d’ordre en bourse, un courtier vous facture des frais appelés frais de courtage. Le montant des frais de courtage est prélevé au moment de la transaction sur votre compte-espèces. Le montant et la structure des frais de courtage sont très variables d’un courtier à l’autre. Les courtiers proposent aussi différentes formules selon votre profil de trading (montant moyen des ordres et nombre d’ordres passés par mois), ce qui ne facilite pas vraiment les comparaisons entre courtiers.

La structure des frais est souvent à la fois fixe (pour les petits montants) et variable (pour les gros montants). Par exemple, 2 € si le montant de l’ordre est inférieur à 1 000 €, et 5 € pour tout ordre d’un montant entre 1 000 et 5 000 €, et 0,10 % pour les ordres d’un montant supérieur à 10 000 €. Notez que les frais sur les ordres passés sur les marchés étrangers (à partir d’un courtier localisé en France) sont souvent beaucoup plus élevés.

Parmi les différentes formules de frais proposés par les courtiers, votre choix sera guidé par votre profil de trading défini par le nombre estimé d’ordres passés par mois. Un profil « Trader actif » correspond à plus de 10 ordres passés par mois.

Le montant des frais n’est pas à négliger car il peut impacter significativement la performance de votre investissement en bourse. Pour un trader peu actif passant 2 ordres par mois pour environ 500 € sur Euronext, le montant total des frais devrait rester au-dessous de 100 €. Pour un trader très actif passant 20 ordres par mois pour environ 1 000 € sur Euronext et à l’étranger, le montant total des frais pourra facilement dépasser 2 000 €.

On prendra aussi connaissance des frais de transfert de compte ou de clôture.

Les marchés et produits disponibles

En France, les courtiers en ligne proposent tous l’accès au marché Euronext qui est la principale place boursière de la zone euro (Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris). Selon vos besoins, il peut être intéressant d’avoir accès à d’autres marchés : Londres, Milan, Zurich, marchés US, marchés asiatiques….

De même, les courtiers en ligne proposent tous les produits standards comme les actions, les devis et les matières premières. Selon vos besoins, il peut être intéressant d’avoir accès à d’autres produits : OPCVM, trackers, options et futures, warrants… Certains courtiers (mais pas tous) proposent aussi de réaliser des opérations à effet de levier – achats et ventes à découvert – avec le Service de Règlement Différé (SRD).

La simplicité d’utilisation de la plateforme

La plateforme de trading doit être simple à utiliser pour à la fois passer des ordres sur les marchés et suivre l’évolution de votre position (le cash sur votre compte-espèces et les lignes de votre portefeuille de votre compte-titres).

On regardera aussi si le courtier propose une application sur téléphone mobile en plus de l’accès internet classique.

Le support technique

De par mon expérience, j’ai pu constater que le fonctionnement d’un compte chez un courtier en ligne (ou une banque traditionnelle) n’est jamais parfait. On peut citer par exemple la difficulté ou l’impossibilité à recouvrer ses codes d’accès. Il est donc indispensable de pouvoir contacter le support technique pour résoudre les problèmes qui se présenteront. On prêtera attention à la plage horaire du support, au délai d’attente en ligne et à la qualité des réponses.

A faire avant d’ouvrir un compte

Avant d’ouvrir un compte, je vous conseille d’ouvrir un compte fictif pour tester la plateforme de trading et voir si elle vous convient en termes d’utilisation : passage d’ordres, rapidité d’exécution des ordres, services associés (comme les alertes SMS), présentation des ordres et des transactions, et organisation du compte. Il est important aussi de vérifier la disponibilité des produits et des marchés accessibles. Tester le support technique – la hotline – est aussi une expérience révélatrice.

Quelques sites de courtage en ligne

En France : boursorama.com et boursedirect.com

En Europe : internaxx.com swissquote.com et keytrade.com

Aux Etats-Unis : etrade.com schwab.com tdameritrade.com interactivebrokers.com voire speedtrader.com et suretrader.com.

Merci et derniers conseils d’un ami

Pour finir, un grand merci au Prof. Jean-Marie Choffray qui a partagé avec moi ses conseils en matière de choix de courtier en ligne. Il me rappelle la lecture de deux livres qui doivent être étudiés très attentivement : Malkiel (A random walk down Wall Street), et, SURTOUT, Clews (Fifty years in Wall Street) – la « bible » pour ce qui le concerne ! Son résumé pourrait vous ouvrir l’appétit https://orbi.uliege.be/handle/2268/225434.

Avant de vous lancer sur les marchés, il est aussi nécessaire de vous former. Le certificat SimTrade vous permet de découvrir les marchés de façon pédagogique et ludique.

Que Le Marché Soit Avec Vous !

Ce contenu a été publié dans Actualités boursières. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code